L'actualité du DLA Grand Est

[ENQUETE] : Emplois Aidés dans les associations

[ENQUETE] : Emplois Aidés dans les associations

Les associations ont embauché pendant plusieurs années des salariés via le dispositif CUI CAE.

A partir de 2018, l’Etat a décidé d’arrêter le dispositif des emplois aidées et a mis en place les Parcours Emplois Compétences (PEC). Certaines associations se retrouvent en difficulté sur différents aspects et notamment par la baisse de leurs ressources (RH, financières, …) avec un impact fort sur leur modèle économique et leur organisation.

L’Union des Mouvements associatifs Grand Est et la DIRECCTE Grand Est, en lien avec la CRESS Grand Est, mènent aujourd’hui une enquête afin de comprendre et de mesurer :

  • Les conséquences de ces changements pour les associations,
  • Comment les associations ont elles fait face à ces changements ?
  • Quels sont aujourd’hui leurs besoins d’accompagnement pour préserver le modèle social et économique et les activités d’utilité sociale des associations ?

Si votre association est concernée par ces dispositifs, participez à cette enquête en cliquant sur le lien suivant : 

Plus d'information...

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSefSkFEQF4Xd3zgiE5XYHSbdinjBzpIPURv30vzpFUajXIJ2w/viewform


[EVENEMENT] MOIS ESS 2018

[EVENEMENT] MOIS ESS 2018

Le Mois de l'Economie Sociale et Solidaire vous promet plus de 100 événements dans le Grand Est. Lancement régional le 6 novembre 2018 à Strasbourg.

Retrouvez tous les événements du MOIS ESS en Grand Est à travers le programme du MOIS ESS Grand Est (document disponible via le lien sous cet article)

Plus d'information...

http://www.cress-grandest.org/fr/l-actualite-de-l-ess/de-100-evenements-a-decouvrir-dans-le-programme-du-mois-ess-2018-grand-est_-n.html

Fichier pdf

[FORMATION] Programme de montée en compétence pour les bénévoles du Grand Est

[FORMATION] Programme de montée en compétence pour les bénévoles du Grand Est

Les réseaux associatifs du Grand Est, acteurs de la formation des bénévoles et membres des coordinations qui composent Les Mouvement Associatifs du Grand Est ont mis en commun leurs compétences et leurs savoir-faire pour vous proposer 3 programmes de formations.

Coordonnés par les Mouvements Associatifs de Champagne-Ardenne, de Lorraine et d'Alsace sur leur territoires respectifs, ces programmes s’adressent aux bénévoles associatifs, quel que soit le secteur d’activité de l’association.

Les modules sont gratuits, pris en charge par la région Grand Est.

Pour les associations, ces programmes permettent de gagner en compétences, de mieux faire vivre le projet associatif, de développer l’association et de sécuriser l’environnement juridique dans lequel évoluent l’association et les bénévoles chargés de l’animer et de la diriger.

Pour les bénévoles, ces programmes permettent de s’impliquer au mieux dans l’association, de faciliter sa prise de responsabilité au sein de l’association, de valoriser son engagement et d’échanger entre pairs.

 

Pour découvrir les catalogue de formation et s'incrire aux modules de formation de votre choix :

Territoire d'Alsace : 

> Contact : Julien HARAUX // 03 88 23 26 38 // formations@alsacemouvementassociatif.org

 

> Site web : https://www.alsacemouvementassociatif.org/index.php/formations

 

Territoire de Lorraine : 

> Contact : Céline MARCHAND // 03 83 18 88 38 // celine.marchand@lorrainemouvementassociatif.com

> Site web : https://www.lorrainemouvementassociatif.org/formation-des-benevoles/

 

Territoire de Champagne-Ardenne :

> Contact : Maria GALLAND // 03 26 07 96 43 // m.galland@lemouvementassociatif-ca.org

> Site web : voir pièce jointe de l'article

 

Plus d'information...

Fichier pdf

[Appel à projets] Territoires French Impact

[Appel à projets] Territoires French Impact

Christophe ITIER, Haut-Commissaire à l’économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale, a annoncé à l’occasion d’un déplacement à Romans-sur-Isère, l’ouverture des candidatures pour l’Appel aux Territoires Le French Impact qui permettra de labelliser les territoires dynamiques en matière d’innovation sociale et environnementale.

 

Dans le cadre de l’initiative gouvernementale Le French Impact, Christophe ITIER, le Haut-Commissaire à l’économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale, a lancé un Appel aux Territoires le 3 juillet 2018 - sous la forme d’un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) - et permettra de labelliser des territoires qui souhaitent renforcer leur écosystème par l’animation et la mise en synergie des accompagnateurs et financeurs de l’innovation sociale.

L’Appel aux Territoires Le French Impact a vocation à favoriser l’émergence, le développement et l’essaimage des innovations sociales sur tous les territoires. La candidature du territoire devra être portée par un collectif d’acteurs de l’innovation sociale, soutenus par les collectivités locales et les acteurs privés.

 

Les critères de labellisation des Territoires Le French Impact sont les suivants :

  1. Une zone territoriale pertinente pour les acteurs locaux de l’innovation sociale et environnementale ;
  2. Un écosystème d’innovation sociale et un leadership entrepreneurial ;
  3. Une stratégie ambitieuse pour développer collectivement l’écosystème local et répondre aux défis sociaux propres au territoire ;
  4. Une gouvernance claire et des synergies entre les acteurs locaux de l’accompagnement ;
  5. Un engagement actif dans la communauté pour partager expériences et bonnes pratiques avec les autres territoires labellisés French Impact. Les territoires labellisés auront un accès aux financeurs, facilitateurs publics, entreprises engagées, évaluateurs d’impact, et parraineront des territoires moins matures. Le French Impact assurera l’animation de la communauté de territoires labellisés, lors de « learning expéditions » et évènements, ou en facilitant le transfert de savoir-faire.

 

L’appel à manifestation d’intérêt est lancé le 3 juillet 2018, avec une date de dépôt des dossiers des territoires le 22 octobre 2018. Les premières labellisations interviendront suite à un processus de co-instruction d’ici fin 2018.

 

Selon Christophe ITIER, « Les territoires sont des piliers de la dynamique Le French Impact. Le processus de labellisation des écosystèmes locaux d’innovation sociale est très attendu par les acteurs de terrain, puisque c’est à la fois une reconnaissance importante de leur travail de fond mené depuis parfois des décennies, et c’est également une opportunité inédite de pouvoir faire monter en compétences les écosystèmes locaux en créant plus de synergies. C’est parce que les territoires seront mobilisés et labellisés que chaque projet, quel que soit son niveau de maturité, pourra trouver un écosystème favorable à son développement : un accompagnement, un financeur, une résidence, etc.»

Le French Impact, la nouvelle bannière française pour l’innovation sociale.

 

Lancée en janvier 2018, Le French Impact est une initiative gouvernementale, portée par le Ministère de la Transition Ecologique et solidaire, qui a pour mission de libérer et soutenir l’innovation sociale et la remettre au cœur de nos réponses aux défis sociétaux. L’innovation sociale est un levier majeur de la transformation sociale de notre pays.

Le French Impact a pour mission de repérer et soutenir sur tous les territoires les projets innovants – portés par des associations, coopératives, startup sociales, entreprises engagées, etc - qui répondent à des défis sociétaux (décrochage scolaire, fracture numérique, insertion professionnelle, handicap, grande exclusion…)

Le French Impact a pour mission de créer les conditions pour le changement d’échelle des innovations locales qui ont prouvé leur efficacité pour en faire des solutions nationales. Il s’agit de créer un effet de levier pour accompagner des projets d’innovation sociale, capitaliser sur un écosystème d’accompagnateurs des territoires et promouvoir l’évaluation de l’impact.

Un premier programme d’accompagnement a été lancé en partenariat avec la Caisse des Dépôts et Consignations, en juin 2018 pour 22 grands projets Pionniers Le French Impact sélectionnés dans le cadre d’un appel à projets, pour essaimer à l’échelle nationale, et parrainés par 10 ministres du Gouvernement.

Le French Impact lancera par ailleurs un premier fonds d’amorçage en 2018, en partenariat avec INCO, avec un objectif de plusieurs dizaines de millions d'euros et un premier closing du fonds permettant de réunir 20 millions d’euros d'ici décembre 2018. Ce fonds sera à destination des entreprises de l’économie sociale et solidaire de moins de 3 ans d’existence et un budget inférieur à 300 000 euros, avec comme premier objectif le financement de 120 à 150 jeunes entreprises sociales pendant la durée du fonds.

www.ecologique-solidaire.gouv.fr TWITTER : @Min_Ecologie

Plus d'information...

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/lancement-lappel-aux-territoires-french-impact


[Appel à projets] : FDVA « Fonctionnement - actions innovantes »

[Appel à projets] : FDVA « Fonctionnement - actions innovantes »

Les associations sont un lieu privilégié d'engagement citoyen et contribuent à la cohésion de la société. Nos concitoyens s’y engagent en grand nombre au service de l’intérêt général au travers de la construction d'un projet collectif. Plus d’un million d’entre elles reposent sur le seul investissement bénévole.

Dans la région Grand Est, on dénombre près de 100 000 associations, ce qui représente plus d’un million de bénévoles et près de 155 000 emplois.

Faire vivre un projet associatif dans la durée, porter une nouvelle activité, consolider la structuration du secteur associatif dans le territoire, former leurs bénévoles permet de construire avec les associations une dynamique de développement qui promeut la vie associative locale et nationale.

Conscient de cet enjeu, le gouvernement met en œuvre une politique destinée à soutenir le fonctionnement des associations de tous les secteurs et à accompagner leurs projets innovants à impact notable pour le territoire et contribuant à la consolidation du secteur associatif de ce territoire.

 

Objet du FDVA « Fonctionnement – actions structurantes ou innovantes »

Le fonds est un dispositif financier de soutien au développement de la vie associative.

Les concours financiers sont destinés au financement global de l’activité d’une association ou à la mise en œuvre de projets ou d’activités qu’elle a créées dans le cadre du développement de nouveaux services à la population.

Les priorités de financement ainsi que les modalités d’instruction, de décision, de notification et de gestion budgétaire de tel financement global et de tels projets sont précisées dans la présente note d’orientation.

Les associations de tous les secteurs, y compris celles qui interviennent dans le domaine des activités physiques et sportives, peuvent bénéficier des aides octroyées en application de l’alinéa ci-dessus.

En région Grand Est, ce dispositif d’aide aux projets associatifs vise prioritairement les petites associations locales, mais n’exclut pas pour autant les têtes de réseaux et les projets interdépartementaux.

La demande doit être transmise à la DDCS (PP) du siège social de l’association. Si le projet présenté présente un caractère interdépartemental ou régional la demande doit être adressée à la DRDJSCS Grand-Est.

 

Pour plus d'information, veuillez consulter la note d'orientation en pièce jointe à cet article

Plus d'information...

http://grand-est.drdjscs.gouv.fr/spip.php?article2624

Fichier pdf

Appel à projets 100% inclusion - DIRECCTE Grand Est

Appel à projets 100% inclusion - DIRECCTE Grand Est

La DIRECCTE a présenté l’appel à projets aux réseaux de l’IAE, à Pôle emploi, au conseil régional, conseils départementaux, à l'Euro Métropole de Strasbourg lors de la conférence régionale des financeurs de l’IAE qui s’est tenu le 7 juin au Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle. Compte tenu de son ambition et des montants financiers qui seront engagés, "la création de consortium est encouragée pour permettre les coopérations nécessaires", a indiqué le représentant de la Direccte".

 

Qu’est-ce que l’appel à projets 100% inclusion ?

C’est une grande démarche d’expérimentation, dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences, au bénéfice des jeunes et demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés, résidant dans les quartiers de la politique de la ville ou les territoires ruraux. C’est l’ambition de tester des parcours intégrés et personnalisés, depuis la remobilisation jusqu’à l’accès à l’emploi ou à l’activité durable, permettant la construction de projets professionnels et le développement ou la valorisation de compétences. C’est un soutien aux pédagogies les plus actives, confortant le goût d’apprendre, la confiance en soi et l’engagement des bénéficiaires.

 

Pourquoi cet appel à projets ?

La formation est le meilleur rempart contre le chômage. Elle est un puissant levier d’accès au marché du travail et de construction des carrières professionnelles. Mais tous n’y ont pas un égal accès. Seul un demandeur d’emploi sur dix en bénéficie chaque année, contre trois cadres en emploi sur quatre. De plus, les publics les plus défavorisés peuvent être devenus rétifs aux formats classiques de formation et leur confiance envers les institutions s’être étiolée. L’appel à expérimentation 100% inclusion vise à soutenir les projets les plus ambitieux et les plus innovants en matière de remobilisation, d’accompagnement, de développement et de valorisation des compétences des publics les plus défavorisés : ce sont eux qui doivent bénéficier en premier des actions les plus remarquables.

 

Qui peut soumettre une proposition ?

Toute structure publique ou privée. La constitution de consortiums est encouragée. Les porteurs de projets sont invités à prendre part à des démarches coopératives avec les acteurs du développement local dans leur diversité, institutions, y compris scolaires ou universitaires, associations de tous les secteurs, entreprises, en vue de proposer des parcours intégrés remettant au coeur le bénéficiaire, ses attentes et sa réussite.

 

Comment candidater ?

L’appel à projets est ouvert pour une période de 12 mois, à compter du 4 juin 2018. Il est consultable sur le site des consultations de la Caisse des Dépôts à l’adresse : https://cdcinvestissementsdavenir.achatpublic.com

Les dossiers de candidature doivent être déposés complets et signés, par voie électronique, à la même adresse.

Plus d'information...

http://grand-est.direccte.gouv.fr/Appel-a-projets-100-inclusion

Fichier pdf

[EVENEMENT] Rencontres Régionales de la Vie Associative Grand Est - 07/07/18

[EVENEMENT] Rencontres Régionales de la Vie Associative Grand Est - 07/07/18

A l’initiative de l’Union des Mouvements associatifs du Grand Est, cette journée d’échanges est destinée aux fédérations, coordinations et réseaux associatifs du Grand Est, en présence des représentants de l’Etat et de la Région Grand Est.

 

7 juillet 2018 de 9h à 17h

à la Maison Régionale des Sports 54510 - Tomblaine

 

3 ans après la promulgation de la loi NOTRe et la fusion des régions , 31 mois après les élections régionales et 1 an après les élections présidentielles, comment le secteur associatif appréhende-til ce nouvel environnement ?

Face à nos réalités territoriales très hétérogènes, prenons le temps de l’analyse et de la prise de recul pour mieux construire ensemble l’avenir du secteur associatif dans notre région.

 

Au programme de cette journée : un état des lieux des associations en France et en Grand Est, des présentations des politiques publiques en faveur des associations portées par la Région et l’Etat (DRDJSCS et DIRECCTE), et des temps d’échanges prospectifs.

 

Vos contacts en région Grand Est :

  • Lorraine Mouvement associatif : 03 83 18 87 16 // lma@orrainemouvementassociatif.com // www.lorrainemouvementassociatif.org
  • Alsace Mouvement associatif : 03 88 23 26 38 // infos@alsacemouvementassociatif.org // www.alsacemouvementassociatif.org
  • Champagne Ardenne Mouvement associatif : 03 26 07 96 43 // t.dubois@lemouvementassociatifca. org // www.lemouvementassociatif.org/enregion/ champagne-ardenne

 

Inscriptions : https://goo.gl/forms/k4kPTGWRJTH1fyPw2

 

Plus d'information...

Fichier pdf

[Outils] FONPEPS - Une aide à l’emploi pour les artistes et techniciens du spectacle

[Outils] FONPEPS - Une aide à l’emploi pour les artistes et techniciens du spectacle

Destiné aux entreprises du spectacle vivant et enregistré, et aux artistes et techniciens qu’elles emploient, le Fonds National Pour l’Emploi Pérenne dans le Spectacle vise à encourager la création d’emplois durables. Les aides portées par ce fonds agissent ainsi directement sur la création d’emplois en soutenant financièrement les entreprises et les salariés dans ce processus.

 

Qui est concerné ?

Les entreprises du spectacle vivant et enregistré (production cinématographique, audiovisuel, spectacle), quelle que soit leur forme juridique qui entrent dans le champ d’application de l’accord d’assurance chômage, à savoir :

  • Soit elles relèvent de l’application d’une convention collective dans le champ du spectacle
  • Soit elles sont titulaires de la licence d’entrepreneur de spectacle et affiliées à la caisse des congés spectacles.

 

Les mesures du FONPEPS

Elles sont au nombre de neuf dont six sont en vigueur aujourd’hui (mars 2018).

7 aides à l’emploi

  1. Aide à l’embauche du 1er salarié en CDI (dispositif disponible)
  2. Prime à l’embauche en CDI de salariés du spectacle (dispositif disponible)
  3. Aide à la durée des contrats (dispositif disponible)
  4. Aide à l’insertion sur le marché du travail des jeunes artistes diplômés (dispositif disponible)
  5. Dispositif de soutien à l’emploi pour l’édition phonographique (dispositif disponible)
  6. Dispositif de soutien à l’emploi dans les cafés-culture (mise en place prévue au printemps 2018)
  7. Dispositif de soutien à l’emploi dans les petits lieux de diffusion de musique/théâtre/danse (mise en place prévue au printemps 2018)

2 dispositifs d’appui à l’emploi :

  1. Aide à la garde d’enfant d’artistes et techniciens intermittents (dispositif disponible)
  2. Fonds assurantiel pour les groupements d’entreprises de la culture (mise en place prévue au printemps 2018)

 

En savoir plus :

Site OPALE : www.opale.asso.fr

Site UFISC : www.ufisc.org

Plus d'information...

http://www.culture.gouv.fr/Aides-demarches/Dispositifs-specifiques/Fonds-national-pour-l-emploi-perenne-dans-le-spectacle-FONPEPS

Fichier pdf

Parcours Emploi Compétences (PEC)

Parcours Emploi Compétences (PEC)

Depuis janvier 2018, les contrats aidés sont transformés en Parcours Emploi Compétences et restent prescrits dans le cadre du CUI – CAE dans le secteur non marchand.

Leur mise en œuvre repose sur le triptyque emploi-formation-accompagnement : un emploi permettant de développer des compétences transférables, un accès facilité à la formation et un accompagnement tout au long du parcours tant par l’employeur que par le service public de l’emploi. Chaque parcours emploi a pour ambition l’insertion durable sur le marché du travail du bénéficiaire.

 

Cette année dans la Région Grand Est, 9 627 PEC pourront être prescrits (non compris le contingent pour l’Education Nationale).

 

 

Plus d'information...

http://grand-est.direccte.gouv.fr/Parcours-Emploi-Competences-PEC

Fichier pdf

[Appel à projet] Programme PIN'S :  Démultiplier les innovations sociales!

[Appel à projet] Programme PIN'S : Démultiplier les innovations sociales!

La Fondation MACIF et l’Avise lancent la quatrième édition du programme P’INS visant à accompagner des porteurs de projets socialement innovants dans leur stratégie de duplication. Vous avez jusqu’au 16 avril pour déposer votre candidature !

Critères d'éligibilité

Lancé en 2014 par la Fondation MACIF et l’Avise, le programme P’INS a pour ambition de soutenir le changement d’échelle de l’innovation sociale pour mieux répondre, et de plus en plus largement, aux besoins non satisfaits. Les structures accompagnées par P’INS devront avoir fait la preuve de leur impact et porter un projet réplicable sur d’autres territoires.

Les candidats devront répondre aux critères d’éligibilité suivants :

  • Structure de l’ESS à vocation d’intérêt général
  • Porteuse d’une innovation sociale réplicable dont l’impact est prouvé
  • Agissant dans les domaines suivants : habitat, mobilité, santé, finance solidaire, lien social/ lutte contre l’isolement
  • Ayant au moins 2 ans d’existence
  • Dont le modèle a atteint l’équilibre financier ou étant sur le point de l’atteindre
  • Ayant une ambition de développement dans une ou plusieurs régions à moyen terme
  • Engagée dans un processus de duplication ou prêtes à s’y engager rapidement

 

Un programme d'accompagnement complet

Les lauréats bénéficieront :

  • D’un accompagnement personnalisé individuel de 8 à 10 mois
  • De 6 jours d’accompagnement collectif sur des thèmes clefs de la duplication
  • D’un accès à un fond d’ingénierie leur permettant de solliciter des experts
  • D’une mise en réseau et d’une mise en visibilité par les partenaires du programme P’INS
  • D’un apport par la Fondation MACIF de 20 000 € pour leur permettre de se consacrer à la réflexion et la mise en œuvre de leur projet de duplication

 

Processus de sélection

Tous les dossiers de candidature reçus seront examinés. Ils feront l’objet d’une analyse détaillée par les équipes de la Fondation MACIF et de l’Avise.

12 à 15 projets sélectionnés seront invités à un entretien avec le jury du programme, qui retiendra entre 6 et 10 projets lauréats. Les candidats sélectionnés à cet entretien devront se rendre disponibles le 9 ou 10 juillet 2018 (information transmise fin juin 2018).

L’accompagnement de chaque lauréat débutera par un diagnostic partagé.

 

Informations pratiques

>Appel à projets ouvert du 5 mars au au 16 avril 2018

>Info détaillée et dossier de candidature sur : www.programme-pins.org

Plus d'information...

www.programme-pins.org