Missions du prestataire

Missions du prestataire des DLA Grand Est

Dans le processus d’accompagnement des structures, les chargés de mission DLA font appel à des prestataires externes (consultant). Ces derniers effectuent des missions de conseil et d’appui selon le cahier des charges et le diagnostic bâtis par le DLA.

Une mission de conseil et d'appui auprès des structures accompagnées

Suite au diagnostic partagé de la structure bénéficiaire, effectué par le chargé de mission DLA puis validé par la structure, un cahier des charges est rédigé. C’est sur cette base, que le DLA émet un appel à candidatures afin de sélectionner un prestataire externe pour accompagner la structure.

L’appel à candidatures peut être fait à travers la publication sur le portail du DLA en Grand Est ou directement auprès des consultants référencés, à la discrétion du chargé de mission.

Le chargé de mission DLA et le prestataire agissent en lien étroit, dans un souci de complémentarité, de confiance, d’écoute réciproque, de partage des informations et de parfaite transparence.

S’appuyant sur le cahier des charges, le prestataire s’engage à en respecter les objectifs et modalités.

Une expertise en réponse aux besoins identifiés dans le plan d'accompagnement

Le prestataire a pour mission d’accompagner la structure et de lui fournir tous les outils et conseils adaptés afin que cette dernière puisse être acteur à part entière de son accompagnement. Il doit s’assurer de la bonne appropriation de son travail par la structure.

Il appuie la structure sans pour autant faire à sa place. Réalisée sur mesure, chaque intervention est unique et répond aux besoins spécifiques de la structure.

Missions du prestataire des DLA Grand Est

Réalisation des prestations

Dans la mesure du possible, le lancement de la mission s’effectuera au cours d’une réunion tripartite avec la structure bénéficiaire, l’opérateur DLA (départemental ou régional) et le prestataire afin d’éclaircir et de cadrer les modalités de la mission (enjeux, problématiques, objectifs, méthodologie).

Une convention tripartite (DLA / association bénéficiaire / prestataire) est cosignée et précise les modalités opérationnelles de la mission et les engagements de chacun.

Le prestataire conventionné s’engage :

  • à informer régulièrement le DLA de l’avancement de sa mission
  • à respecter, tout au long de sa mission, le cahier des charges, les délais, les objectifs généraux du dispositif et les clauses de la convention tripartite.
  • à organiser un temps de restitution de la mission réalisée associant systématiquement les responsables de la structure concernée et le chargé de mission DLA départemental ou régional.

La restitution est conduite par le prestataire, sur la base d’un rapport final. La restitution a pour objet de présenter de façon synthétique le travail réalisé et d’échanger sur la situation de la structure après l’intervention et sur les perspectives de mise en œuvre des préconisations.